Qu’est-ce que l’hospitalité ?

L’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes est une archiconfrérie créée à Lourdes en 1885, devenue association de type loi de 1901. Ses membres sont des bénévoles originaires de 60 pays ayant pour rôle d’accueillir et accompagner des milliers de pèlerins, particulièrement des malades ou handicapés, qui se rendent à Lourdes dans un cadres médical, fraternel et spirituel.
L’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes du diocèse de Versailles a été créée en 1948, il y a maintenant 70 ans.

Qui sont les hospitaliers de notre diocèse ?

Les hospitaliers sont des bénévoles de tous âges, de 16 à 90 ans. Ils travaillent dans tous les secteurs de la vie professionnelle. Toute personne est susceptible d’être hospitalier. Dans notre diocèse, nous avons parmi les hospitaliers de nombreux jeunes de 16 à 27 ans, lycéens et étudiants, qui viennent seuls ou en groupe. Mais viennent aussi des jeunes parents à qui nous proposons un tarif spécifique et des horaires adaptés qui leur permettent de venir avec leurs enfants à partir de 5/6 ans (ceux-ci étant pris en charge le matin et l’après-midi avec des activités appropriées à leur âge, les plus grands se trouvant en contact avec les pèlerins malades). Puis nous avons aussi des plus âgés, actifs et retraités. Chaque année, un tiers des hospitaliers se renouvelle et nous avons besoin de deux à trois hospitaliers pour un malade afin de permettre un bon accompagnement des pèlerins malades et handicapés.

Quelle est leur mission ?

Leur mission est assez variée. Elle peut donc convenir à toute personne qui désire se mettre au service des pèlerins malades et handicapés.

Les pèlerins hospitaliers et malades sont répartis par petites équipes qui sont constituées dès le départ dans le train. Chaque équipe est constituée de la même façon.

Les aumôniers prennent en charge une quinzaine de malades. Ces aumôniers sont des prêtres, des diacres, des religieux ou des laïcs en mission. Ils visitent les malades dans leur chambre, discutent et prient avec eux. Leur accompagnement est spirituel (préparation à l’onction des malades, au sacrement de la réconciliation, au passage aux piscines) et permet à tous de cheminer, malades comme hospitaliers.

Les médecins et professionnels de la santé (infirmières, kinésithérapeutes,…) assurent le suivi médical.

Les hospitaliers en chambre s’occupent de la vie quotidienne : prière du matin, lever, toilette, repas, coucher. Ce sont des moments d’intimité qui permettent de créer une vraie relation de partage. Les aides-soignantes sont précieuses dans les équipes pour la prise en charge des malades plus lourds.

Les équipes repas préparent la salle à manger et servent et aident éventuellement à manger les pèlerins malades.

Et enfin il y a les hospitaliers brancardiers qui accompagnent les malades dans le sanctuaire aux célébrations, à la grotte, aux piscines…. Ils sont là aussi pour aider en chambre à manipuler les malades lourds ou délicats à bouger, à les emmener à la salle à manger.

Et pour les malades ?

Ces malades ont souvent 360 jours de solitude et 5 jours de rencontre, de partage, de grand air et de prière en communauté. C’est un pèlerinage très attendu par eux. Pour les jeunes malades, c’est aussi un temps de respiration ensemble en famille loin de la lourdeur du quotidien en institut médical.

Quelle forme prend la dimension diocésaine à l’Hospitalité ?
Tout d’abord, à Lourdes, notre évêque est là, il nous accompagne, il rencontre les malades, il enseigne. La rencontre avec notre évêque est un moment très attendu et très important pour les malades.

Ensuite une idée forte de notre évêque est que le pèlerinage doit être un pèlerinage pour tous et avec tous. C’est la raison pour laquelle ce pèlerinage a toujours lieu pendant les vacances scolaires, afin de pouvoir réunir les jeunes et nos aînés. Le pèlerinage diocésain est constitué de trois grosses entités qui se retrouvent régulièrement lors des grandes célébrations : les pèlerins valides et en paroisse, les collégiens (5ème, 4ème et 3ème qui participent souvent au brancardage et sont une grande joie pour les pèlerins malades) et l’Hospitalité. Nous formons tous ensemble une grande et belle famille.

L’Hospitalité permet d’être un lieu et une occasion de témoigner dans l’année de ce qui a été vécu à Lourdes. A Lourdes le malade est au centre du pèlerinage. Quelle place nos aînés et nos malades ont-ils dans notre société ?
Les pèlerins malades transmettent la foi de Bernadette simple et forte, la foi d’une jeune fille qui a d’abord été une enfant non considérée jusqu’à ce que la Sainte Vierge la regarde comme une personne, qui ne l’était pas tellement plus dans sa vie de religieuse, qui a connu la maladie toute sa vie. Marqués par leur expérience à Lourdes, la plupart des pèlerins souhaitent souvent continuer à vivre cet accompagnement.
Maryline Glorian, hospitalière, aumônier adjointe de l’hospitalité témoigne : « A Lourdes, chacun fait tout ce qu’il peut pour l’autre avec ce qu’il est : il en prend soin. »

Nombreux sont les hospitaliers qui parlent de Lourdes comme de l’antichambre du paradis. Nous sommes tous frappés par le climat de joie, d’entraide, de fraternité, de prière qui se dégage de Lourdes. Aux personnes âgées ou malades qui se plaignent souvent d’être un poids pour leur famille, nous leur opposons souvent la richesse qu’ils nous apportent par leur confiance, leur simplicité, leur intimité physique, morale et spirituelle à laquelle nous avons souvent accès.

A celui qui n’est jamais venu à ce pèlerinage, nous, les hospitaliers, lui disons la parole du Christ : « Venez et voyez ». Il faut vivre le pèlerinage de Lourdes pour pouvoir appréhender un tant soit peu la grâce que nous fait le Seigneur en nous offrant ces 5 jours. Un témoignage tangible que donnent les hospitaliers sont les yeux pleins d’étoiles que nous avons quand nous parlons de Lourdes.

_____

Hospitalité pour Poissy :

Si vous êtes malade, handicapé ou vous désirez vous mettre au service de vos frères malades, alors rejoignez l’Hospitalité Notre-Dame de Lourdes qui a besoin de vos compétences, de vos bras, de votre sourire, de votre prière, de vous tout simplement en vous adressant aux responsables ci-dessous.
Inscriptions pour le pèlerinage diocésain à Lourdes du 21 au 26 avril 2014 autour de notre Evêque Eric Aumonier et du thème « Heureux les pauvres »

 

INSCRIPTIONS DES PERSONNES MALADES OU HANDICAPEES Avant le 15 février 2019

– Laurence LE GRIEL 06 59 53 73 21 Laurence.le.griel@wanadoo.fr

Même si vous êtes sévèrement malade ou handicapé, vous pouvez venir avec l’accord de votre médecin. Vous serez entouré de médecins et infirmières bénévoles de l’Hospitalité.

INSCRIPTIONS COMME BENEVOLES AU SERVICE DES PERSONNES MALADES Avant le 15 février 2019

J-Louis et Dominique HUMBERT  01 30 74 19 58
Marie-Laure ANCIAUX  01 30 65 96 05 – hndl@paroisse-poissy.com

600 à 650 bénévoles sont nécessaires pour accompagner 200 à 250 personnes malades ou handicapées tout au long du pèlerinage. Pour plus de renseignements ne pas hésiter à téléphoner.
Vous pouvez aussi consulter le site internet de l’Hospitalité : www.hospitalite-yvelines.org/
Ce site permet, entre autres, aux hospitaliers de s’inscrire directement.