Quand on communie, on reçoit une force pour aimer à la manière de Jésus et devenir son disciple.

Qu’est-ce que la première communion ou plus exactement la première des communions ?

 « Je suis le pain vivant qui descend du ciel. Celui qui mangera de ce pain vivra pour l’éternité. » Jean (6,51)

La première communion, c’est recevoir pour la première fois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. La communion crée une relation personnelle au Christ en nous nourrissant de sa Parole et de sa vie.

C’est une grande joie, mais aussi un engagement sérieux : celui de répondre à l’appel du Seigneur qui, tous les dimanches, nous invite à l’Eucharistie, à la messe.

Demander la première communion

A partir de 7/8 ans, les enfants vont au catéchisme où leur est proposé un enseignement structuré de la foi chrétienne.

Lorsqu’ils expriment le désir de faire leur première communion, les enfants en parlent avec leur catéchiste et le prêtre accompagnateur, qui les accompagneront dans la préparation.

Chaque enfant se préparera ainsi à recevoir ce sacrement de la vie chrétienne.

Il aura pris le temps de mieux connaître Jésus, d’exprimer son envie de vivre avec lui, et de discerner la présence du Christ dans le Pain Eucharistique.

C’est pourquoi, avant de communier, l’enfant doit :

– participer très régulièrement à la messe et aux temps forts de la préparation de la première communion ;

– désirer recevoir le Corps du Christ.

Une réunion pour les parents, organisée avec les équipes de catéchistes, est préalablement organisée afin de leur expliquer la préparation au Sacrement de l’Eucharistie.

L’assiduité aux rencontres de catéchèse, de même que la participation régulière à la messe, est indispensable et il revient au responsable du groupe de catéchisme de conseiller l’enfant et ses parents dans sa démarche, qui doit être vécue comme un engagement personnel.

Un témoignage

« Merci beaucoup aux organisateurs et à ceux qui ont pu venir aider. Mon fils a beaucoup aimé cette journée et je suis heureuse de le voir recevoir l’amour du Christ. »